Iman al-Obeidi a été arrêtée et expulsée du Qatar

Elle a sans doute déplu à la Cheikha Moza ou pas passé assez de temps sur al Jazeera qui a sans doute parlé de cette expulsion…

Source de l’article

Violée par des miliciens de Kadhafi, la jeune Libyenne a été expulsée du Qatar.

La nouvelle est troublante. Après avoir trouvé refuge, le mois passé, au Qatar, Iman al-Obeidi vient d’en être expulsée sans raison apparente. Cette Libyenne, violée par des miliciens de Kadhafi, a été «renvoyée par un avion militaire qatarien» , selon Vincent Cochetel, du Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés (UNHCR). Elle se trouverait aujourd’hui dans un hôtel de Benghazi, dans l’Est libyen, contrôlé par les rebelles. «Renvoyer de force un réfugié qui a survécu à un viol constitue non seulement une violation des lois internationales mais c’est aussi un acte cruel qui pourrait mener à d’autres traumatismes» , s’insurge Bill Frelick, de Human Rights Watch. D’après l’ONG, les officiers qatariens ont arrêté al-Obeidi dans la nuit du 1 er juin, puis l’ont fait monter de force à bord d’un vol pour Benghazi, dont elle est originaire, avec ses parents.

L’affaire Iman al-Obeidi remonte au 26 mars. Ce jour-là, la jeune Libyenne fait irruption dans un hôtel de Tripoli où se trouvent de nombreux médias étrangers dont Le Figaro. Son visage est griffé jusqu’au sang, ses jambes sont parcourues de cicatrices. La voix grelottante, elle raconte avoir été victime d’abus sexuels. Mais les hommes du régime, présents dans l’hôtel, l’empêchent de poursuivre son récit. Ils l’accusent d’être «ivre», s’attaquent aux reporters et l’embarquent. La presse monte au créneau. L’histoire d’al-Obeidi se propage, au point d’embarrasser le régime libyen. Assignée à résidence, la jeune femme finira par obtenir l’autorisation de raconter son histoire à CNN. Mais à Tripoli, sa vie reste un cauchemar. Surveillée de près, elle n’est pas libre de ses mouvements.

Début mai, elle finit par s’évader du pays via la frontière tunisienne. Après un bref séjour à l’ambassade de France, la jeune femme est exfiltrée au Qatar, où elle retrouve ses parents. Que s’est-il passé pour que Doha la déporte ? Le mystère est entier. Les États-Unis se disent «très inquiets pour sa sécurité». Washington entend l’aider à «trouver un asile lui convenant» .

Share and Enjoy: Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Print
  • Facebook
  • Google
  • e-mail
  • TwitThis
  • Wikio FR

Tags: , , , , , , , , , , ,
Article lu 2 491 fois

5 commentaires pour “Iman al-Obeidi a été arrêtée et expulsée du Qatar”

  1. manou dit :

    pauvre imen ,maintenant elle dérange plus qu’autre chose ,ils n’ont plus besoin d’elle .c’est la honte pour le quatar c’est cela est vrai.

  2. el manchou dit :

    @manou : apparemment chikha mouza en personne a décidé de l’expulser, elle n’a pas assez parlé à al jazeera et elle n’a pas trop remercié le Qatar.

  3. manou dit :

    @el manchou: c’est une femme qui a une métrise de droit alors elle doit avoir un cerveau et langue ça dérange.

  4. el manchou dit :

    @manou : une femme et qui réfléchit, c’est dangereux pour le Qatar, ils préfèrent garder momo de mateur

  5. manou dit :

    @el manchou: momo est un hypocrite c’est le genre des gens qui aime et en plus il a des dollars que ce voleur de zebla a voler au tunisiens ,t’inquiète lui aussi il vont le remettre a la tunisie si les prochain gouvernement sera d’accord pour que le quatar petrole et gaz sera lui qui cherche le pétrole de Kairoun a bouhajlà.

Laisser un commentaire